• Macronitudes – les maux de ses mots – Tome 3 de Racines à Zone

    Macronitudes, les maux de ses mots, dénonce le parler cash, la punchline, le buzz permanent – l’empreinte réelle du président Macron – qui finissent par réduire la culture française à sa plus simple expression, tout en noyant le peuple sous la médiocrité. Un jeune président déjà vieux avant l’âge.
    De Racines (« j’ai vécu ça, dans ma vie d’avant ») à Zone (« Il faudra retrouver le sel de cette zone euro et inventer une gouvernance forte ») ; en passant par Zemmour « On le voit dans les débats contemporains – le zemmourisme, toutes ces choses-là – celui qui refuse tout discours critique se trompe parce qu’il enferme l’identité française dans ce qu’elle n’a jamais été ! » Ou comment se la jouer cool et se prendre pour un président nomade, et en même temps, se dégonfler aussi rapidement après le fameux discours de la Sorbonne ou de l’Acropole, ceux qui devaient révolutionner la France, l’Europe et le monde.
    Dans ce troisième tome, Emmanuel Macron, obsédé par sa réélection, semble au fil des pages perdu entre Romanstisme et faux pragmatisme ; entre éblouissement de lui-même et vision crépusculaire ; entre échecs patents et modeste bilan.
    Le premier abécédaire jamais publié sur les mots du président Macron passe au fil du rasoir ses discours, déclarations, conférences, allocutions, interventions, interviews, entretiens, confidences du soir, et propos hors micro.
    À la fin du tome 3, un Quiz Macron vous invitera à dresser le bilan de celui qui ne voulut jamais céder, ni « au pessimisme ou à l’immobilisme », ni « aux nationalistes et à ceux qui prônent un discours de haine ».

    20.90 
  • Macronitudes Les maux de ses mots – Tome 2 : d’Hapax à Quotas

    Macronitudes, les maux de ses mots, analysent les saillies incessantes du président Macron, qui seules, lui permettant de survivre politiquement aux vents contraires. D’Hapax (« Pacta sunt servanda ») à Quotas (« Je ne crois pas aux politiques des quotas »). Ou, du président naïf humilié par Trump et son ami Biden, au président multiculturaliste et subtilement populiste. Dans ce deuxième tome, Yves Gautrey nous révèle les ressorts de la dialectique du président Macron, empaquetés d’idéologie progressiste et d’européanisme béat ; le tout noyé d’une sempiternelle philosophie de radsoc. Un président se prenant pour le chef des européens. Ce premier abécédaire jamais publié sur les mots du président Macron passe au fil du rasoir ses discours, déclarations, conférences, allocutions, interventions, interviews, entretiens, confidences du soir, et propos hors micro. A la fin du tome 3, un Quiz Macron vous invitera à dresser le bilan de celui qui ne voulut jamais céder, ni « au pessimisme ou à l’immobilisme », ni « aux nationalistes et à ceux qui prônent un discours de haine ».  

    20.90 
  • MACRONITUDES – Les maux de ses mots – Tome 1 d’abécédaire à guerre

    Macronitudes, les maux de ses mots, décryptent Emmanuel Macron, celui qui, sur toutes choses, a tout dit ou presque; et en même temps, l’inverse.
    D’Abécédaire (« Je n’ai jamais fait de petites phrases ») à Guerre (« La colonisation est un crime contre l’humanité »). Ou, du pourquoi de ses petites phrases par Monsieur Pipe lui-même, au comment condamner la France à la repentance et à l’expiation permanente. Un président en retard d’une guerre.
    Dans ce premier tome, Yves Gautrey nous dévoile un président qui ne cesse de transpercer la société française jusqu’à la déconstruire. On s’irrite, on s’agace, on pouffe de voir le nouveau phénix français, le chef des radsocs progressistes, renaître de ses cendres pour mieux y retourner.
    Ce premier abécédaire jamais publié sur les mots du président Macron passe au fil du rasoir ses discours, déclarations, conférences, allocutions, interventions, interviews, entretiens, confidences du soir, et propos hors micro.
    A la fin du tome 3, un Quiz Macron vous invitera à dresser le bilan de celui qui ne voulut jamais céder, ni « au pessimisme ou à l’immobilisme », ni « aux nationalistes et à ceux qui prônent un discours de haine ».

    20.90